Ukraine : Savent-ils ce qu’ils font? Par Philippe Schneider

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Ukraine : Savent-ils ce qu’ils font? Par Philippe Schneider

Permalien de l'image intégréeEst-ce l’entropie en cours du Système magnifiquement décrite par les analystes de Dedefensa ou le survivaliste Dmitri Orlov que nous voyons s’épanouir dans le développement de la Crise Ukrainienne ou bien s’agit-il d’un acte réfléchi de l’Etat profond US dont l’ effet recherché serait tout simplement la rupture des relations économiques de la Russie d’avec l’Union Européenne?

Je pencherais a priori pour cette dernière hypothèse qui, si elle se confirme dans les prochains jours/mois/années serait aussi dévastatrice que la première!, mais reprenons les choses point par point:

1) Les négociations du traité d’union douanière/transfrontalier se poursuivent entre l’UE (la Commission Européenne) et les USA et dont la signature est prévue pour 2016. Nous avons également compris que les « chevilles ouvrières » du côté européen sont la France et l’Allemagne soit Hollande (dont le voyage à Washington a permis de souligner l’empressement) et Merkel.

View original post 667 mots de plus

À qui perd gagne: les sanctions économiques Par Jean-Pierre Béguelin

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

À qui perd gagne: les sanctions économiques Par Jean-Pierre Béguelin

Which EU banks are the most exposed to Russia? FR (50bn), IT (28.6), DE (23.7)…the rest here http://www.bruegel.org/nc/blog/detail/article/1275-russian-roulette/ …International bank’s exposure to Russian debt – coolissimo graph by @ReutersGraphics here

Permalien de l'image intégrée

Un embargo entre la Russie et l’Europe pénaliserait beaucoup ménages européens et firmes russes, nettement moins consommateurs russes et firmes européennes, ce qui paraît plutôt favorable à Moscou

Les sanctions économiques contre un pays sont-elles efficaces? La question est débattue depuis fort longtemps, depuis, en fait, que la Société des Nations – la vénérable SDN genevoise – a voulu punir l’Italie mussolinienne pour son invasion de l’Abyssinie uniquement à l’aide de telles sanctions, qui n’ont certainement pas eu le succès espéré alors. Outre le fait que nul embargo n’est universel ni étanche, cette arme est d’un usage délicat puisqu’elle frappe aussi bien le sanctionné que le ou les «sanctionneurs»…

View original post 2 778 mots de plus